Sortir de sa zone de confort

Rédigé par : Pierre-Luc Bélanger, conseiller pédagogique en littératie 7e-12e


J’écris beaucoup. J’écris souvent. J’écris une grande variété de textes… Toutefois, je n’ai jamais écrit de billet de blogue. Cette affirmation était véridique jusqu’à ce matin, car ma collègue Joëlle m’a à la fois lancé un défi et délégué une tâche.  En effet, mon premier billet a été publié sur le blogue de sciences des élèves du CEPEO afin de lancer ce beau projet collaboratif entre la littératie et les  sciences.  Avant de me mettre à écrire, j’ai dû réfléchir à mon intention ainsi qu’à mon lectorat.  Dans ce cas-là, je souhaitais valoriser les sciences et engager les élèves de la 7e à la 12e année à partager des découvertes, des expériences et des coups de cœurs scientifiques.  

Comme bon nombre de pédagogues, je lis des blogues et je suis actif dans Twitter; deux façons d’accéder à des ressources et des pistes de réflexion, peu importe le lieu où nous nous trouvons ou le montant de temps que nous avons à consacrer au perfectionnement professionnel. Alors, ayant une idée de ce en quoi consiste un billet de blogue, je m’y suis lancé.

Nous souhaitons que les élèves développement des compétences globales et qu’ils prennent des risques. Qu’ils s’engagent dans leur apprentissage et qu’ils sortent de leur zone de confort. Tout ce qu’on les encourage à faire, et bien… en tant que pédagogue il faut être prêt à le modeler. Ce second billet, mon premier pour le blogue du Repère, se veut une tentative différente, car cette fois je souhaite réfléchir à la pédagogie et mon lectorat est composé d’enseignants et d’enseignantes.

Comment peut-on s’y prendre pour sortir de sa zone de confort? Est-ce qu’il y a un guide ou une démarche à suivre? Un tutoriel dans YouTube peut-être? Certains sont prêts à effectuer un premier saut en se disant que le parachute va ralentir la descente en cas de défis. D’autres sont prêts à sauter dans la piscine à partir du tremplin le plus bas. Dans les deux cas, les pédagogues sont sur la bonne piste. Après tout, sortir de sa zone de confort, commence par une connaissance de soi. Que suis-je prêt à faire? Quelles sont mes balises? Combien de temps ai-je? Quel type d’action me rend le moins mal à l’aise? La liste de questions est sans fin. N’oublions pas que la hauteur de laquelle nous sautons n’est pas ce qui prime. Bien au contraire; un petit saut peut avoir un puissant impact. Pensez aux gens que l’on asperge en sautant dans une piscine. ;) Une pratique pédagogique réfléchie, une stratégie enseignée en contexte au bon moment auront des répercussions positives pour les apprenants.

Je sais qu’avant de sortir de sa zone de confort, on aime souvent avoir des conseils; alors, en voici! Pour commencer, sélectionnez un (oui, UN!) élément que vous voulez faire autrement. Planifiez. Réfléchissez au résultat d’apprentissage souhaité. Parlez aux élèves afin qu’ils comprennent que vous êtes tous des apprenants; que vous tentez de vous dépasser vous aussi. Passez à l’action. Puis, réfléchissez, partagez avec nos collègues. Recommencez. Éventuellement, vous voudrez peut-être sauter en parachute, mais d’ici là, les divers tremplins de la piscine suffisent.  Souvenez-vous que vous n’êtes pas seuls. Le service pédagogique a une grande équipe de conseillers qui peut vous appuyer dans votre démarche de prise de risque.

Jouons à tague… Je viens de faire un petit saut. Qui fera le prochain?     



Commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Je t'ai peut-être mis au défi mais j'ai aussi fait un petit pas cette semaine. J'ai fait mon premier tutoriel à vie ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo Joëlle! Tu devrais écrire un billet de blogue à propos de ton expérience! ;)

      Supprimer
  3. Il est excellent Joëlle, belle prise de risque!

    RépondreSupprimer
  4. Vous êtes inspirants!
    De mon côté, je prépare un ballado (oui un ballado et une balladodiffusion, j'ai appris ça en écoutant une balladodiffudion!!!) le plan est prêt, l'enregistrement débutera mercredi au B-206 avec les directions lors de notre cercle de lecture... à suivre! Et là je viens vraiment de m'engager en publiant ce commentaire!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien hâte d'écouter ça ;))

      Supprimer
    2. Merci Bianca! Je tenterai l'expérience de la ballado plus tard cette année moi aussi.

      Supprimer
    3. Bravo Pierre-Luc! Je ne suis pas encore prête à sauter dans la piscine. Continue avec tes conseils! Peut-être qu'un jour, l'eau sera assez chaude pour moi...

      Supprimer
    4. Merci Stéphanie! Une première étape pourrait être de co-écrire un billet. C'est une façon de se tremper un orteil. :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

En route vers Clair 2018

Jour 2 du cycle d'apprentissage par enquête